Calcul IMC – Devez-vous calculer votre Indice de Masse Corporelle ?

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    28
    Partages

 

Vous-êtes vous déjà demandé quel est votre poids idéal ?

Alors vous avez forcément croisé un des nombreux articles parlant du calcul IMC.

Quèsaquo ? (Traduire : C’est quoi ce truc ?)

Ce qu’on appelle IMC, c’est l’Indice de Masse Corporelle.

Mais vous pouvez déjà oublier ça. Pourquoi ?

Parce qu’aujourd’hui, on nous dit que ça ne sert pas à grand-chose, mais qu’il faut calculer l’Indice de Masse Grasse (peu ragoutant tout ça).

Les spécialistes vous diront donc qu’il faut parler d’IMG et non d’IMC.

La vraie question, c’est : « En avez-vous vraiment besoin ? »

Oui, mais non…

Je vais vous expliquer.

En tout cas, je vais vous aider à simplifier tout ça dans vos têtes, tout comme j’ai dû le simplifier pour comprendre.

 

Quelques explications sur le calcul IMC

Pour ceux qui n’auraient pas suivi de près, l’indice de masse corporelle est censé vous indiquer combien vous devez peser.

C’est une sorte de calcul de poids idéal.

Il se calcule simplement en fonction de la taille et du poids.

Prenons un exemple. Un homme qui mesure 1,76 m et qui pèse 72 kg.

Je vais vous épargner les calculs pour connaître son IMC, puisque tout se trouve sur le tableau ci-dessous :

Tableau calcul IMC (indice de masse corporelle)

 

Si vous cherchez son Indice de Masse Corporelle sur ce tableau, vous allez trouver 22 (dans le vert).

Cela signifie que cette personne est de corpulence normale. Super pour lui !

S’il avait pesé 96 kg, il se serait trouvé dans les cases « obésité modérée ».

Mais vous allez voir que ce système pose un certain nombre de problèmes.

 

Les limites du calcul IMC à cause d’Arnold

Je ne suis pas sûr d’avoir besoin de vous présenter Arnold Schwarzenegger.

Il a été nommé 7 fois Mr Olympia.

Lorsqu’il était au sommet de sa forme, il pesait 106 kg pour 1,88 m lors des compétitions, et environ 120 kg hors compétition.

Si vous reprenez le tableau et que vous regardez la photo, cela signifie qu’il est à la limite de l’obésité modérée au moment des compétitions…

…et pas loin de l’obésité sévère hors compétition.

Finalement, ce n’est pas si mal d’être obèse.

 

Calcul IMC - le problème d'Arnold

Encore un obèse !

Par curiosité, je me suis rendu sur le site www.calculersonimc.fr et j’ai saisi les informations concernant Arnold.

Voici le résultat :

Selon la classification de l’OMS, l’interprétation de votre IMC (29.99 kg/m²) est :

Surpoids

Notre recommandation pour votre surpoids

Vous êtes en surpoids et votre IMC est supérieur à 28, ce qui signifie que vous avez atteint le stade où le taux de mortalité augmente. Vous êtes proche du stade de l’obésité. Une perte de poids peut être envisagée, en évitant les régimes privatifs (néfastes pour la santé), nous conseillons de jeter un coup d’oeil à notre newsletter ! Vous recevrez de temps à autre des infos utiles et intéressantes sur les bonnes recettes, sur la nutrition, la corpulence, etc.

Pauvre Arnold…

 

Alors, imaginez le quintuple Mr Olympia actuel.

Phillip Heath mesure 1,75 m pour 135 kg en compétition, et 140 kg hors compétition.

Sur le tableau, il se trouve largement au-dessus du niveau de l’obésité morbide.

 

Faut-il jeter l’IMC à la poubelle

Bien sûr, les exemples dont je viens de parler sont 2 cas extrêmes.

Mais cela vous montre facilement la limite de ce calcul.

En effet, si vous êtes relativement musclé, même sans atteindre le niveau de Mr Olympia, vous vous retrouverez facilement classés en surpoids.

Voilà pourquoi Wikipédia rappelle que le calcul IMC n’est qu’un indicateur, non pas une donnée absolue.

L’encyclopédie en ligne rappelle d’ailleurs que certains sportifs ont un indice de masse corporelle supérieur à la moyenne sans encourir de danger.

En outre, l’IMC devrait être calculé selon la morphologie.

Une personne trapue n’obtiendra pas les mêmes résultats qu’une personne longiligne.

Voilà qui nous amène à une autre méthode de calcul.

 

Qu’est-ce que l’indice de masse grasse ou IMG ?

Voici ce dont on nous parle depuis quelques années.

Pour faire court, il s’agit tout simplement de la quantité de graisse dans notre corps comparée à tout le reste.

Pour ceux qui ne comprennent pas vite, le reste, c’est les organes, les os, les tendons, les muscles, etc.

L’avantage de cet indice par rapport au calcul IMC, c’est qu’il se focalise sur ce qui vous intéresse vraiment : le taux de graisse.

 

Quelle est la bonne quantité de graisse dans le corps ?

Voilà une question qu’elle est bonne.

Je vous présente ici un tableau reprenant les taux généralement acceptés

DESCRIPTIONFEMMESHOMMES
Graisse indispensable10 à 13 %2 à 5 %
Athlète14 à 20 %6 à 13 %
Fitness21 à 24 %14 à 17 %
Acceptable25 à 31 %18 à 24 %
Surpoidsau-delà de 32 %au-delà de 25 %

La première ligne porte la mention « graisse indispensable« , parce qu’en réalité la graisse est indispensable à notre survie.

Le 0 % de matières grasses, c’est seulement pour les yaourts 😉

Mais je suis sûr que vous n’êtes pas un yaourt.

Ou alors, vous êtes le premier qui lit un de mes articles. Et là, je dis bravo.

 

Notre graisse sert entre autres à protéger nos organes internes et comme réserve d’énergie.

Voilà pourquoi les culturistes ne restent pas à leur niveau de compétition tout au long de l’année.

Non seulement ce serait dangereux, mais ils ne pourraient même pas s’entraîner.

 

Quelques méthodes utiliser pour calculer l’Indice de Masse Grasse

Il existe une poignée de méthodes plus ou moins efficaces et plus ou moins chères pour y arriver.

 

Par exemple, sur le site entrainement-sportif.fr, vous pourrez trouver une méthode assez originale.

Ils l’appellent « calcul de l’indice de masse graisseuse avec la taille du poignet ».

Le nom ne fait pas rêver, c’est sûr, mais la méthode semble assez efficace et ne coûte rien.

 

Une autre méthode consiste à acheter un adipomètre pour mesurer la graisse sous-cutanée.

On appelle aussi cet instrument de torture « pinces de plis cutanés ».

L’avantage de ce petit outil, c’est qu’il ne coûte qu’une vingtaine d’euros, qu’il est assez fiable et que vous pouvez l’utiliser à volonté.

Calcul IMC et Iindice de Masse Grasse

 

D’autres utilisent une balance impédancemètre comme celle-ci :

Calcul IMC et Indice de masse graisseuse avec une balance ou pèse-personneLe fonctionnement de ces pèse-personnes repose essentiellement sur la quantité d’eau de votre corps et sur sa résistance au courant électrique.

Votre niveau d’hydratation a donc forcément un impact sur leur calcul.

Elles ont toutefois le mérite d’exister, d’être faciles à utiliser et assez bon marché.

Le modèle Ozeri Touch présenté ici peut être utilisé par des personnes pesant jusqu’à 200 kg.

Cette balance de bonne qualité coûte moins de 40 €.

 

Des techniques plus laborieuses

Je ne vais pas m’attarder là-dessus parce que cela a peu d’intérêt pour nous.

Mais sachez qu’il existe d’autres méthodes scientifiques telles que celle-ci :

  • Le scanner d’absorptiométrie par rayons X à double énergie. Ce doit être sponsorisé par Luke Skywalker ou Maitre Yoda…
  • La pesée hydrostatique basée sur le principe d’Archimède. Vous savez, tout corps plongé dans un liquide est considéré comme perdu s’il n’est pas remonté à la surface dans l’heure qui suit (ou quelque chose comme ça) 🙂
  • La densitométrie corporelle. Cette technique calcule votre masse graisseuse en fonction du déplacement d’air. Elle mesure votre masse corporelle, votre volume et la densité de votre corps.

Ces méthodes sont efficaces, mais les tarifs pour en bénéficier vous feront rebrousser chemin. C’est vous qui voyez.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

 

De toute façon, je vais maintenant vous montrer que tout ce que je vous ai expliqué ne sert à rien, ou presque…

 

Parce que des images valent mieux que les longs discours

Et oui, le plus facile et le plus rapide, c’est le jugement de votre œil.

Pour toutes celles d’entre vous qui tapez sur Google calcul IMC femme gratuit (et vous êtes nombreuses), vous avez la réponse ici.

En regardant des photos de personnes dont l’indice de masse grasse est déjà calculé, il est très facile de se situer. Non ?

Calcul IMC et indice de masse grasse facile

Le moyen le plus simple de savoir où vous en êtes.

Maintenant, vous n’avez plus qu’à vous mettre devant un miroir et comparer.

Vous aurez tout de suite une idée assez juste de votre taux de graisse.

Attention quand même à la mauvaise foi ! Ne dites pas « Je suis à 10 % » si vous ressemblez à la photo de droite.

Parce que là, c’est plus des lunettes qu’il vous faut, mais un chien d’aveugle et une canne blanche 🙂

 

Vous pouvez d’ailleurs vous servir de ce genre de photos pour déterminer quel est votre objectif.

Voilà qui nous mène directement à la question suivante.

 

Comment déterminer votre objectif de masse grasse ?

Franchement, si vous voulez juste avoir l’air en pleine forme, le niveau « Fitness » est largement suffisant.

C’est-à-dire 14 à 15 % pour les hommes et 20 à 21 % pour les femmes (3èmes photos en partant de la droite).

Si vous faites de la compétition et que vous voulez le meilleur niveau de performance athlétique, vous devrez descendre à 15 % pour un homme et 20 % pour une femme.

Vous voulez avoir des abdos vraiment apparents ? Un pack de 6 ou des tablettes de chocolat ?

Alors là, il va falloir abaisser votre niveau de graisse à environ 10 % pour un homme et 15 à 17 % pour une femme.

Ce n’est pas si facile. Surtout après 40 ans (Aïe, j’ai mal).

Lisez quand même l’article Comment avoir des abdos visibles pour y arriver à coup sûr.

 

Sachez que le mieux qu’on puisse garder tout au long de l’année, c’est un niveau « Athlète ».

En dessous, il faut un moral et une volonté hors du commun.

Parfois même un bon toubib… et quelques produits de son arrière-boutique, si vous voyez ce que je veux dire.

Mais pas de ça chez nous, hein Lance Armstrong ?

 

Après, si vous voulez simplement que vos amis vous disent « Eh, tu as l’air en pleine forme ! » , vous pouvez très bien vous contenter d’un taux de 18 % pour un homme est de 20 à 23 % pour une femme.

 

Une petite note supplémentaire

Je tiens quand même à préciser que l’Indice de Masse Grasse, comme son nom l’indique, ne sert qu’à déterminer la quantité de graisse dans le corps.

Cela n’a évidemment rien à voir avec votre volume musculaire.

Ce qui signifie que 2 personnes peuvent avoir exactement le même taux d’IMG et être totalement différentes.

Voici un exemple avec 2 hommes à 10 % d’IMG :

Calcul IMC et IMG

Même taux de masse grasse. Vraiment ?

Vous voyez la différence. Ou alors, partez tout de suite acheter des lunettes 😉

 

Qu’allez-vous faire de tout ça ?

Maintenant que vous êtes un pro du calcul IMC ou IMG, vous avez compris que l’essentiel se trouve dans le reflet de votre miroir.

Miroir, oh mon miroir, dis-moi qui est la plus belle (ou le plus beau) du Royaume ?

Regardez-vous et posez-vous la question :

« Est-ce que je veux changer quelque chose à mon apparence ? »

Non ? Super ! Au suivant.

Oui ? Voulez-vous prendre du muscle, perdre de la graisse ou les 2 ?

Alors commencez par appliquer les conseils que je vous donne semaine après semaine.

 

Lisez les articles 24 secrets pour perdre du poids et 24 secrets pour maigrir sans se priver.

Vous pouvez également acheter une méthode efficace et peu contraignante, telle que la méthode Cusiner Minceur :

pack Cuisiner MinceurAimeriez-vous avoir plus de 250 recettes super faciles et rapides à préparer sous la main (dont des recettes végétariennes + un guide + 12 plans alimentaires + 3 livres de smoothies et desserts, etc) ? D'un coup d’œil, vous saurez combien de calories, de protéines, de glucides et de lipides pour consommez.

C’est vraiment la meilleure méthode que j’ai trouvée pour me faire plaisir tout en contrôlant facilement mes calories.

Et vous bénéficiez d’une garantie « 60 jours satisfait ou remboursé ».

Vous saurez exactement quelle est votre consommation de protéines, de lipides et de glucides sans vous prendre la tête.

Ensuite, mettez votre succès en marche en suivant le programme de fitness sur 3 mois que j’ai mis gratuitement à votre disposition.

 

Mais je le répète, appliquez ce que vous lisez.

Bougez, transpirez, faites attention à ce que vous mangez sans vous priver.

Votre objectif premier ne devrait pas être votre esthétique.

En effet l’indice de masse grasse a un lien direct avec votre état de santé, ne l’oubliez jamais.

Voilà qui conclut notre leçon d’aujourd’hui sur le calcul de la masse grasse

J’espère que vous y voyez un peu plus clair, parce que je ferai pas ça tous les jours.

 

Donnez-moi 2 minutes de votre précieux temps pour faire une de ces 3 choses (les 3 si vous êtes vraiment sympas et que vous aimez ce blog) :

  1. LAISSEZ UN COMMENTAIRE en bas de cette page pour me donner votre avis et partager votre expérience.
  2. ABONNEZ-VOUS aussi à ma newsletter (si ce n’est déjà fait) pour obtenir votre guide gratuit aujourd’hui.
  3. PARTAGEZ CET ARTICLE sur Facebook, Google+ ou Twitter (partout si vous voulez) pour faire connaître ce blog.

Vous êtes SUPER ! MERCI.


Vous aimez cet article ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    28
    Partages

2 Commentaires

  • Salut,

    Je suis en train de préparer un ultra marathon, je commence maintenant donc je part de zéro (eh oué :p) Bon, j’ai un métier physique, ça aide quand même.

    D’après ce que tu écris je suis en obésité modéré, bon ça me semble un peu exagéré mais admettons, je ne suis pas tout maigre mais quand même :p

    Pour faire des ultra tecks, tu conseilles de visé quel IMG? Parce que franchement de la graisse va en falloir pour tenir le coup quand même, même si les marathoniens sont généralement assez maigre.

    Je risque de te poser 2 3 petites questions 😉 J’ai fait pas mal de sport, mais ça c’était avant!

    Je précise que je ne fais pas ça pour maigrir, je m’en fou un peu de ça, c’est surtout pour la forme, le cœur, et le challenge. Et surtout parce que c’est dans l’un des plus beaux endroits au monde.

    A+

    Mr Puffin

    • Quand tu parles d’ultra marathon, je suppose que tu fais référence à une course ou une marche de 50 à 100 km. Si tu parles d’obésité modérée, je pense que tu te réfères au calcul IMC qui n’est pas ce qu’il y a de plus efficace, surtout si tu as déjà un peu de volume musculaire. C’est sans doute le cas si tu exerces un métier physique 😉

      Donc tu n’es pas gros, et les photos de l’article t’aideront à vraiment évaluer ton taux de graisse. Après, si tu t’en fous, ce n’est pas grave tant que tu as la condition physique.

      Mais sur une épreuve d’endurance, tu ne peux pas te situer trop haut en IMG parce que plus tu es lourd, plus il te faudra d’efforts pour arriver au bout. Il me semble que l’idéal pour avoir de l’endurance et un poids acceptable pour l’effort se situe dans la catégorie fitness (c’est mon profil à plus de 48 ans). Ce qui veut dire qu’au mieux, tu verras tes 2 premières rangées d’abdos. Même si tu ne vois pas tes abdos, il te faut au minimum avoir le ventre plat. Cela signifie un IMG entre 14 et 17 %. Sinon tu seras trop lourd.

      Donc même si tu ne fais pas ça pour maigrir, je pense qu’il faut t’y coller un peu. Le moyen le plus rapide, c’est d’augmenter ta consommation de protéines à 2 g par kilo de poids de corps par jour et de réduire ta consommation de sucres lents et rapides jusqu’à l’épreuve. Donc mange plus de viandes, poissons, œufs… accompagnés de légumes de couleur et moins de pâtes, riz, etc (et seulement complets). Tu verras, c’est magique.

      Bon courage et félicitation pour ton joli blog !

Donnez votre super avis

Changez votre physique en 3 mois

Téléchargez votre guide gratuit et découvrez
25 exercices pour changer votre physique
+
12 semaines de programme d'entraînement
+
Un cours pendant 3 mois pour booster vos résultats (1 email par semaine)
JE LES VEUX  !
100 % gratuit et sans engagement
25 exercices pour maigrir et se muscler chez soi, même à 2 mètres de son lit