De nos jours, il est rare de voir un cycliste rouler sans une montre connectée, un smartphone ou un compteur GPS vélo accroché au guidon.

Les meilleurs vous donneront toutes les données dont vous avez besoin lors d’un trajet, que ce soit sur un vélo de route ou pour une randonnée sur sentiers.

Bien qu’il y ait un intérêt à utiliser une montre GPS ou une application de smartphone pour le cyclisme, le fait d’avoir un compteur GPS spécifique vous donnera de nombreuses données précieuses lors de vos déplacements ou vos épreuves sportives.

Fini le temps des câbles et des fils, même pour les GPS les moins chers. La plupart des compteurs de vélo sans fil utilisent les technologies Bluetooth Smart et ANT+ pour se connecter à des appareils externes afin de rendre votre trajet en vélo plus intelligent.

L’avantage en tant que cycliste est que cette technologie permet à un compteur de vélo de mesurer votre vitesse sans avoir besoin d’attacher un aimant à un rayon et un capteur à un bras de fourche. Il peut également afficher et enregistrer les itinéraires empruntés, qui peuvent ensuite être téléchargés sur un ordinateur.

Quel est l’intérêt d’un compteur GPS pour vélo ?

Les véritables mini-ordinateurs que sont les GPS pour vélo utilisent des satellites pour suivre votre position, calculant avec précision la vitesse, la distance et le temps de trajet. Ils enregistrent votre itinéraire et les données collectées à partir de la fréquence cardiaque, de la cadence et de la puissance développée. Vous pouvez ensuite télécharger les données recueillies sur un service d’enregistrement de trajets pour évaluer vos performances.

Selon les modèles, les données fournies pendant le trajet peuvent comprendre des cartes topographiques, ainsi que la navigation, un aperçu des ascensions à venir, ou les temps les plus rapides établis par d’autres cyclistes sur le tronçon sur lequel vous êtes en train de pédaler.

L’essentiel est de décider pourquoi vous achetez un compteur vélo avec GPS en premier lieu. Si vous voulez une cartographie exceptionnelle qui peut vous guider sur et hors route, vous devrez vous tourner vers des options offrant des capacités de navigation.

Si vous êtes accro aux données, vous devrez évaluer la connectivité de l’appareil avant de l’acquérir. Cependant, si vous utilisez votre appareil seulement pour télécharger votre trajet sur l’application Strava, vous serez peut-être mieux servi par une option économique.

Quoi de neuf sur les compteurs GPS ?

Comme la plupart des appareils électroniques, ces compteurs évoluent et changent rapidement. De nouveaux modèles sont commercialisés très régulièrement, et même les modèles déjà existants bénéficient de nouvelles fonctionnalités (et de corrections de bugs) grâce aux mises à jour logicielles.

Cela dit, les fonctions de base typiques de ces appareils, telles que l’affichage de la vitesse, de la distance, du temps, de l’altitude, de la cadence de pédalage et de la fréquence cardiaque, n’ont guère changé depuis plusieurs années.

Toutefois, ces fonctions ont gagné en précision, avec des données de plus en plus fiables. En outre, les écrans plus lumineux et plus nets sont désormais plus faciles à lire. Les applications peuvent aussi rendre la configuration et la personnalisation beaucoup plus faciles que sur les anciens modèles.

Comment choisir le meilleur GPS pour vélo correspondant à vos besoins ?

Votre choix doit prendre en considération vos besoins réels. Rien ne sert d’accumuler les gadgets si vous ne les utilisez jamais. Avant d’acquérir ce matériel pour votre vélo, vous devez d’abord savoir tout ce que vous pouvez faire avec l’utilisation d’un compteur GPS avant de déterminer ce dont vous avez réellement besoin ou envie.

Voici quelques pistes pour faire le meilleur choix de compteur GPS pour votre vélo.

Choisissez le meilleur écran pour vous

Un grand écran couleur peut faciliter la navigation en rendant les rues et les points d’intérêt plus facilement identifiables. La couleur peut également être utilisée pour accentuer les fonctions d’entraînement telles que la fréquence cardiaque et les zones de puissance.

Essentiellement, plus la fonctionnalité est graphique, plus la couleur devient utile. La taille et la résolution de l’écran sont une préoccupation plus importante si vous souhaitez utiliser le GPS du vélo pour les itinéraires et la navigation. Dans ce cas, être en mesure de bien voir les changements de direction et l’itinéraire souhaités est crucial. Pour y parvenir dans de bonnes conditions, une taille d’écran d’au moins 2,5 pouces (6,35 cm) est recommandée.

Si vous utilisez uniquement l’ordinateur de bord pour lire des chiffres tels que la vitesse, la distance, l’altitude et le temps, un écran monochrome est suffisant et plus facile à lire dans certaines conditions.

Écran tactile ou non ?

C’est une question qu’il convient de se poser avant d’acheter son appareil.

En effet, un écran tactile peut faciliter la configuration et certaines fonctions, en particulier la navigation, mais peut être problématique quand il est utilisé avec des doigts gantés ou qu’il est mouillé par la pluie ou la transpiration.

Tenez compte de ce critère au moment de choisir…

compteur GPS pour vélo

Les caractéristiques à rechercher lors de l’achat d’un GPS pour vélo

Dans la plupart des cas, quand on achète un de ces compteurs pour son vélo, on choisit aussi l’écosystème de la marque. Par exemple, si vous optez pour un compteur GPS Garmin Edge, vous devez vous demander si l’application Garmin Connect est la plus intuitive pour vous ou si vous préférez un appareil Polar avec Polar Flow, par exemple.

Si l’unité dispose de la navigation, c’est elle qui calcule vos itinéraires, même si vous ne le souhaitez pas. En plus de tout cela, vous devez également déterminer si l’unité est compatible avec vos applications ou services tiers préférés, tels que TrainingPeaks, 2Peak, Velobook, VeloHero, etc.

Remarques sur l’autonomie de la batterie du compteur GPS pour vélo

Chaque modèle indique une autonomie moyenne. Dans la pratique, cette donnée est souvent optimiste et implique généralement de limiter les fonctionnalités et la luminosité de l’écran.

De nombreux facteurs peuvent influencer l’autonomie de la batterie, tels que :

  • la luminosité de l’écran,
  • l’intervalle d’enregistrement,
  • la liaison avec un smartphone,
  • les connexions satellites,
  • la température de l’air.

La plupart des compteurs GPS peuvent supporter plusieurs jours de sortie ou une randonnée épique dans l’arrière-pays avec une seule charge. Mais ne considérez pas l’autonomie revendiquée comme une donnée statique et immuable. Utilisez-la simplement pour comparer la durée de vie relative de la batterie des différents appareils lors de votre sélection.

GPS vélo sous la pluie

Comment l’appareil se monte-t-il sur le vélo ?

Un facteur clé, mais qui est souvent négligé au moment de choisir, est la façon dont l’appareil se fixe au vélo.

La plupart des unités GPS se fixent au guidon ou à la potence. De manière générale, plus la marque est connue, plus il y a d’options de montage disponibles.

Garmin est sans aucun doute le leader dans ce domaine avec de nombreuses possibilités de montage de rechange. Cette marque vous permet donc de décider exactement comment et où l’appareil se trouve sur votre guidon ou votre potence.

Gamin et Wahoo utilisent des supports qui reposent sur un verrou quart de tour pour maintenir l’unité en place. Une petite rotation à 90 degrés permet d’installer facilement votre appareil, mais également de le retirer facilement lorsque vous entrez dans un magasin ou un café par exemple.

Les supports déportés vers l’avant représentent un choix très plébiscité par les cyclistes, car ils placent l’appareil devant la barre du guidon, ce qui rend le compteur GPS plus facile à regarder tout en se déplaçant. Ces supports permettent également d’aligner le compteur de vélo avec la barre, donnant un look plus sympa à l’ensemble.

De quel type de navigation avez-vous besoin ?

Tous ces ordinateurs de bord affichent et enregistrent les données de base du trajet. La plupart de ces GPS pour vélo peuvent offrir un simple guidage (“Tournez à gauche dans 50 mètres”). Mais les plus haut de gamme offrent une navigation complète avec des instructions détaillées, des cartes, des noms de rue, des points d’intérêt, des données d’altitude et une base de données d’adresses.

Pour les trajets près de chez vous, vous n’utiliserez probablement pas toutes ces fonctionnalités. Mais si vous prévoyez de partir à l’aventure dans des régions lointaines et inconnues, elles deviendront alors précieuses.

Ainsi, avant de dépenser 500 ou 600 euros pour une unité de navigation complète comme le Garmin Edge 1030 Plus, réfléchissez à la quantité d’informations dont vous avez besoin ou si vous utiliserez réellement cette fonctionnalité. Demandez-vous également si vos sorties en vélo sont destinées à reprendre le sport en douceur ou à effectuer des entraînements sportifs et endurants.

N’hésitez pas à vous rendre sur un site dédié au matériel pour équiper les vélos, vous y trouverez sans nul doute un grand choix de compteurs, adaptés à tous les budgets. Vous y trouverez bien sûr la marque Garmin, pionnière des compteurs vélo GPS, mais aussi Sigma, Polar, Bryton, Wahoo, IGPSport et Lezyne. Je vous encourage à y faire un tour pour en savoir plus.

Répondons maintenant à la question posée dans le titre de l’article…

navigation GPS vélo

La fiabilité des données des GPS pour vélo

Avant d’acheter, il est légitime de se demander si les renseignements fournis et enregistrés par ces compteurs sont réellement fiables, d’autant plus que leurs nombreuses fonctionnalités ont un coût.

L’utilisation des différents satellites

Les compteurs de vélo à technologie GPS utilisent le Global Positioning System, un réseau de navigation par satellite appartenant au gouvernement américain. Il permet de géolocaliser en temps réel un récepteur GPS n’importe où sur la planète.

Les satellites de navigation en orbite autour de la Terre transmettent des informations sur leur position à intervalles réguliers. Votre système de positionnement GPS reçoit des signaux de plusieurs satellites et utilise les informations pour calculer votre position. Au fur et à mesure que votre position change au fil du temps, votre appareil peut calculer votre vitesse et enregistrer vos itinéraires.

Bien que nous parlions de GPS, les appareils de marques comme Garmin et Lezyne utilisent également les signaux des satellites russes GLONASS. Certains utilisent également le système européen GALILEO depuis 2020 ou le système chinois BEIDOU. Nous devrions vraiment parler aujourd’hui de dispositifs GNSS (système mondial de navigation par satellite), mais le GPS a été le premier et est donc devenu le terme générique.

Les fabricants d’appareils de navigation affirment que l’ajout de GLONASS permet de fixer les positions plus rapidement. Cela se comprend parce qu’il y a alors plus de satellites disponibles. Ceci est particulièrement important dans les zones bâties où la ligne de vue directe des satellites pourrait être masquée.

De plus en plus précis

C’est certainement vrai aujourd’hui pour les principaux acteurs du marché, mais le gouvernement américain s’est officiellement engagé à fournir un certain niveau de précision pour les signaux transmis par les satellites.

Il s’engage à diffuser le signal GPS dans l’espace avec une erreur de portée utilisateur moyenne mondiale inférieure ou égale à 7,8 mètres dans 95 % des situations. Les performances réelles dépassent cette spécification et votre appareil peut également recevoir des signaux des satellites GLONASS, GALILEO ou BEIDOU.

Bien sûr, il existe toujours une marge d’erreur dans les renseignements fournis par tout appareil GPS. Les données reçues sur le compteur dépendent de la position du satellite, de facteurs bloquant le signal (comme un grand nombre de bâtiments) ou des conditions atmosphériques. En outre, les caractéristiques et la qualité de votre appareil jouent aussi un rôle dans la performance du résultat (à la fois le matériel et le logiciel).

Conclusion sur les compteurs GPS pour vélo

Au départ, la gamme de GPS était principalement destinée aux cyclistes qui souhaitaient bénéficier d’une navigation et d’un guidage sur les sentiers.

Cependant, leur utilisation et leurs fonctions de base ont considérablement évolué. Ces appareils combinent désormais la navigation, les fonctions d’ordinateur de vélo, la connectivité à des appareils, tels que les moniteurs de fréquence cardiaque ou les compteurs de puissance, et bien d’autres choses.

Divers ordinateurs de vélo offrent désormais la possibilité de charger des séances et des plans d’entraînement directement sur l’appareil, ce qui facilite un entraînement structuré.

Ces plans sont disponibles via un logiciel spécifique à la marque (Garmin Connect pour les GPS vélo Garmin, par exemple) ou, dans certains cas, via des applications telles que TrainerRoad et Velobook.

Le GPS de randonnée est maintenant tout autant un outil d’entraînement dédié qu’un tracker de trajet et un guide. Ce type d’équipement est aujourd’hui beaucoup plus complet pour vos sorties cyclistes que les montres connectées ou les applications pour smartphone.

Oui, c’est vrai, il n’existe pas de GPS pour vélo parfait, mais c’est un véritable ordinateur de bord. Son niveau de performance actuel le rend incroyablement utile et motivant pour vos entraînements.

C’est un vrai coach et je doute fort que vous puissiez vous en passer un jour, si vous avez goûté un jour à cet équipement !

Stéphane Vierge
Suivez-moi

 

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez