Problème d’articulation et sport sans douleurs

Les douleurs articulaires ont de multiples facteurs. Prises en compte dès les premiers symptômes elles disparaissent en général rapidement, mais si les lésions s’aggravent, un problème d’articulation peut devenir chronique. Entre prévention, risques et remèdes, nous vous expliquons tout.

Trois, deux, un, c’est parti !

Qu’est-ce qu’une articulation ?

Les articulations sont des jonctions entre deux os, elles permettent la mobilité du corps.

Ces jointures sont composées :

  • Des ligaments qui maintiennent les os d’une articulation entre eux,
  • De la capsule articulaire qui contient la membrane synoviale et assure la stabilité de l’articulation avec les ligaments,
  • De la membrane synoviale contenant le liquide synoviale, lubrifiant de l’articulation,
  • Du cartilage articulaire qui recouvre la tête des os permettant un bon glissement,
  • D’un ménisque, amortisseur en fibrocartilage, présent dans certaines articulations comme les genoux et la mâchoire.

Ne rien négliger

Une bonne alimentation pour un corps en bonne santé

Une alimentation équilibrée est le point central d’une bonne santé.

Elle doit permettre un bon apport :

  • En vitamines, particulièrement la vitamine C nécessaire à la fabrication du cartilage,
  • En acides gras tels que le oméga 3 qui participent au bon renouvellement des cellules articulaires.

Vitamines C et E

De nombreuses études sont formelles sur les effets positifs de la vitamine C et E sur les articulations. En effet, l’étude démontre que les personnes ingérant ce type de complément alimentaire de manière régulière souffraient moins de la dégénérescence de leurs cartilages et maintiennent leurs tendons et ligaments en meilleure santé.

Acides gras : Oméga-3

Vous connaissez les oméga-3 ? Pour en avoir entendu parler dans les publicités, de nombreuses marques ajoutent dans leur composition des acides gras type Omega-3. Sur les étiquettes, vous les trouverez avec les noms : EPA et DHA. Il a été démontré des effets anti-inflammatoires sur les articulations, renforçant de manière significative les effets de la glucosamine et de la chondroïtine lorsqu’elles sont prises ensemble.

Nous recommandons de prendre environ 8 grammes Oméga-3 chaque jour en gélule ou non transformé. 

Quels compléments dois-je prendre chaque jour pour protéger mes articulations ?

  • 1 à 2 g de vitamine C
  • 400-800 Ul de vitamine E
  • 1 500-2 000 mg de glucosamine
  • 800-1 200 mg de chondroïtine
  • 6-10 g Oméga-3
  • 1 complexe de vitamines et de minéraux

Essentiel : il faut vous hydrater !

Les articulations sont composées en grande partie d’eau, surtout le liquide synovial. Une mauvaise hydratation entraîne une diminution de sa sécrétion et donc une moindre lubrification des jonctions, d’où des douleurs.

Le cartilage y est aussi très sensible, sans elle il se dégrade plus vite entraînant prématurément l’arthrose.

Travailler votre mobilité

Lors de vos séances, vous sollicitez les articulations avec plus ou moins d’amplitudes, vos exercices sont spécifiques au travail musculaire et non articulaire. Un travail en amont de la mobilité articulaire. Par exemple muscle shop recommande surtout des élastiques, une très bonne manière d’éviter les risques d’entorses.

Préparer vos séances : Le réveil articulaire

Le liquide synovial à l’état de repos est visqueux, il a besoin d’être réchauffé pour avoir une action optimale. En outre, le réveil articulaire permet une augmentation de sa sécrétion.

Le réveil articulaire se pratique en effectuant des mouvements lents, avec une amplitude graduelle. Prenez soin de travailler les articulations dans leur axe !

Ce temps de préparation ne doit pas être confondu avec les étirements, qui doivent être réalisés en dehors de vos séances de musculation.

Les séances de musculation sans problème d’articulation

La surcharge

Ne travaillez jamais avec des charges trop importantes :

  • Vous allez mal réaliser les exercices. Pour compenser la charge votre corps va naturellement s’adapter en prenant de mauvaises postures entraînant des blessures. À court terme, vous risquez des entorses, des foulures, à long terme, des déséquilibres musculaires qui vont modifier votre posture et engendrer des lésions même en dehors de vos séances.
  • Vos muscles peuvent rapidement encaisser des charges de plus en plus lourdes, mais pas vos articulations. Elles ont besoin de plus de temps pour s’adapter. Vous risquez des lésions graves si vos ligaments ne sont pas prêts à encaisser la charge.

Le surentrainement

Le corps a besoin de repos, tant pour les muscles que pour les articulations.

Les séances trop rapprochées à long terme sont sources de problèmes articulaires. Les microtraumatismes se dissipent avec du repos. Sans, ils s’accumulent et engendrent des lésions plus importantes.

Alternez vos entraînements entre séances longues avec peu de poids, séances plus courtes avec plus de charge et repos !

Pour les débutants, nous conseillons de faire appel à un coach qui corrigera vos postures. Il vous donnera des indications pour que vos exercices soient réalisés correctement.

Comment remédier à la douleur ?

Problème d'articulation
Il est souvent possible de soulager un problème d’articulation

Adaptez votre alimentation

Prenez soin d’avoir une alimentation variée et hydratez-vous !

Prenez garde aux phases de sèche, réservez-les à la compétition. Un trop grand déficit calorique peut conduire à l’affaiblissement des articulations.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ne supplantent pas une alimentation variée, mais il est bon d’apporter de l’aide à l’organisme pour régler un problème d’articulation :

  • Les plantes. En infusions : le romarin pour son pouvoir désintoxiquant, l’ortie pour soulager les douleurs. En gélules : l’harpagophytum, reconnue pour guérir les inflammations articulaires, tendinites, Arthrose, Arthrite…
  • Le méthylsulfonylméthane (MSM) répare les tissus conjonctifs, pour une bonne souplesse articulaire.
  • Les vitamines C, D et E limitent la perte de cartilage et l’apparition ostéoarthrite.
  • Les glucosamines permettent de reconstituer plus rapidement le tissu conjonctif.
  • La chondroïtine renforce la souplesse articulaire, protège le cartilage, réduit les douleurs articulaires et maintient l’hydratation du tissu articulaire.
  • Le collagène permet d’offrir une meilleure résistance mécanique à l’étirement et assure la lubrification des articulations.
  • Les acides gamma-linoléniques permettent de lutter contre les inflammations articulaires et les raideurs. Ils sont présents dans les huiles de bourrache et d’onagre.
  • Le sélénium prévient le vieillissement des tissus de l’articulation.
  • Le manganèse favorise la synthétisation du tissu conjonctif.
MSM Poudre 500g | Riche en Soufre Organique | Méthylsulfonylméthane...
  • ➤ LA MEILLEURE SOURCE DE SOUFRE ORGANIQUE - Le MSM est un...
  • ➤ MSM PUR EN POUDRE - Notre poudre fine de MSM...
  • ➤ LUTTEZ CONTRE LES DOULEURS ARTICULAIRES - Le soufre est un...
Poudre collagène pure hydrolysée origine bovine 100% naturelle -...
  • ✔ POURQUOI ACHETER LES PEPTIDES DE COLLAGÈNE PURE HYDROLYSÉE...
  • ✔ QUELS SONT LES BIENFAITS DE NOS PEPTIDES DE COLLAGÈNE PUR...
  • ✔ QUI DOIT PRENDRE DE LA POUDRE DE COLLAGÈNE PURE HYDROLYSÉE...

Equipez-vous

Afin de vous soulager d’un problème d’articulation au quotidien, nous vous conseillons :

  • Une ceinture en cas de douleur au dos, elle soutiendra vos vertèbres lombaires ;
  • Des bandes pour toutes les articulations, elles ont une action de maintien et évitent la surcompression, les entorses et les ruptures ligamentaires en cas de fragilités.

Lors de la reprise, conservez ces équipements, ils vous protégeront d’éventuelles nouvelles lésions.

Marathons, oui ou non ?

En ce qui concerne les distances plus longues, les semi-marathons peuvent être courus, mais pas plus d’une fois par mois. Quant aux marathons ou aux courses d’ultra-distance, n’oubliez pas qu’ils ont un effet négatif sur nos articulations, surtout après 40 ans, car ils peuvent augmenter le risque de souffrir d’arthrite de la hanche et du genou.

Notre corps nous prévient-il toujours ?

La douleur est traditionnellement associée à l’apparition d’un problème de santé. Cependant, le problème est que souvent les douleurs ne se manifestent pas par des signes clairs et qu’un indicateur tel que la douleur n’est pas toujours un signe d’avertissement. Par exemple, toute douleur qui apparaît dans les premiers kilomètres d’entraînement et qui s’améliore au fil des kilomètres peut être considérée comme normale et ne doit pas être une source d’inquiétude.

REMARQUE : Cet article ne remplace pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. En cas de doute, veuillez-vous rapprocher de votre médecin.

DÉCOUVREZ TOUS LES SECRETS

POUR MAIGRIR ET VOUS MUSCLER

J’aimerais vous faire bénéficier de conseils gratuits pour transformer votre physique et pour votre santé. Abonnez-vous à ma newsletter selon votre objectif le plus urgent.

VOUS RECEVREZ EN CADEAU :

  • Le guide des 25 exercices sans matériel pour maigrir et se muscler à la maison
  • La phase 1 du programme fitness Sport Chez Soi pour débutant
  • 2 à 3 mois de conseils par email pour Maigrir ou vous Muscler (choisir votre cours)

Abonnez-vous à la chaîne Sport Chez Soi

Stéphane Vierge
Suivez-moi