Le diaphragme est un organe endocavitaire, indispensable au bon fonctionnement du système respiratoire. Cet organe, composé de deux coupoles respectivement positionnées en dessous des poumons gauche et droit ainsi que de piliers, peut être la source d’une multitude de petites maladies et vous empêcher de pratiquer vos exercices de musculation.

Comment cet organe, utile pour bien respirer, peut-il se transformer en votre bourreau ? Quelles peuvent être les maladies et conséquences fâcheuses qui découlent d’un dysfonctionnement du diaphragme ? Existe-t-il des traitements conventionnels ou de médecine douce qui peuvent aider à corriger de tels dysfonctionnements ?    

Le diaphragme, qu’est-ce que c’est ?

dysfonctionnement du diaphragme en musculation

Le diaphragme d’un être humain normal, sportif ou sédentaire se contracte 18 000 fois par jour. C’est un organe percé d’orifices et relié à une multitude d’autres organes tels que les vaisseaux lymphatiques, l’aorte abdominale, la veine cave inférieure, l’œsophage. Il constitue donc un centre névralgique puisque son dysfonctionnement en tant que muscle inspiratoire peut être préjudiciable pour tous les autres organes.

Le fonctionnement du diaphragme induit à chaque fois un cycle respiratoire fait de deux types de mouvements : une contraction qui facilite l’entrée de l’air dans les poumons et un relâchement qui facilite l’expiration passive.

Ces deux mouvements suivent une fréquence de fonctionnement bien précise qui, lorsqu’elle est perturbée, provoque entre autres des difficultés de respiration. Ces difficultés peuvent provenir de problèmes circulatoires, mécaniques ou physiologiques. Dans ce cas, comment débloquer son diaphragme quand on a une respiration difficile ? Sur cette page, vous découvrirez la méthode d’un spécialiste de la question. Cette méthode peut vous aider à débloquer votre diaphragme et à le contrôler à l’avenir.   

Ce qu’il faut retenir, c’est que la fréquence de contraction et de relâchement peut-être volontairement modifié, à plus forte raison, lorsque vous ressentez des difficultés. Cela fait partie des nombreux exercices de la respiration consciente. L’idée est de limiter le plus possible le nombre de contractions.

En quoi le diaphragme peut-il bien être utile pour les exercices de musculation ?

Pour le sportif adepte de la musculation comme pour le non-sportif, le diaphragme est un organe qui, à l’image du cœur, a une fonction réflexe. Ce qui veut dire, en terme basique qu’il est inutile d’y penser pour que cela se fasse. Théoriquement, vous n’avez aucun contrôle réel sur son fonctionnement.

Lorsqu’on sait que, durant la pratique des exercices de musculation, le sportif sollicite énormément ses organes pulmonaires et cardio-vasculaires, on comprend à quel point la respiration est importante pour lui. En effet, cela y a va de l’efficacité de son entraînement et de l’atteinte de ses performances.

Grâce au diaphragme, la ventilation pulmonaire devient une réalité dans la mesure où ce sont ses contractions qui permettent aux poumons de se fournir en air. Cet air inspiré, pendant la phase dite excentrique, facilite l’oxygénation des muscles.  

Cela étant, lorsque les muscles sont mal oxygénés, vous serez de plus en plus essoufflé et vous ressentirez probablement des douleurs musculaires au cours de vos exercices de musculation.   

Quelles sont les causes d’un dysfonctionnement du diaphragme ?

Les contractions brusques du diaphragme peuvent provenir d’une activité physique trop intense, d’un choc physique violent, des suites d’un accident de la route ou d’un choc émotionnel lié à la perte d’un être cher.

Une mauvaise posture telle qu’une position assise gardée trop longtemps, des conditions de travail peu ergonomiques sont autant de facteurs qui peuvent entraîner de sérieux problèmes au niveau du diaphragme.

On n’oubliera pas le plus important et moins probant : le stress. En effet, le stress au travail, en famille, entre amis est un mal récurrent qui draine son lot de conséquences telles que le surmenage, et le burn-out. Très souvent, à la suite de ces symptômes, on éprouve des difficultés à respirer.

Ce qu’on ignore souvent, c’est que, sans consulter, il est impossible de savoir qu’il s’agit d’un problème d’un blocage du diaphragme.  

Les contre-performances du sportif liés au dysfonctionnement de diaphragme

Exercices de musculation - diaphragme et respiration

Il existe une multitude de tensions et de désordres physiologiques qui sont les conséquences directes du dysfonctionnement du diaphragme. Certains de ces dysfonctionnements sont bénins alors que d’autres sont plus insidieux.

Le sportif, adepte de la musculation, peut effectivement sentir des difficultés à s’exercer à cause des sensations de nœuds à l’estomac.

Un diaphragme défectueux peut être la source d’un dos qui devient, de plus en plus, voûté, changeant ainsi votre posture. Il vous sera, en outre, difficile de faire des exercices de musculation lorsque vous ressentez des ballonnements et une pression sur l’abdomen.   

Une autre conséquence du dysfonctionnement du diaphragme est le stress pérenne qui provient des palpitations, une sensation d’oppression cardiaque et partant, une accélération du rythme cardiaque.

Dans des circonstances beaucoup plus graves, le sportif pourrait se retrouver avec des membres inférieurs gonflés, une digestion difficile, un transit perturbé, une fatigue chronique, un manque de tonus, des difficultés à dormir.

Il est, enfin, difficile de faire des exercices de musculation tels que l’haltérophile dans un état de désordre physique aussi exacerbé. Le pire, c’est que le sportif devient très émotif et susceptible.

Que retenir ?

Connaître le mécanisme de la respiration aide à appréhender le rôle prépondérant du diaphragme dans le bien-être de toute personne, sportive ou non. Il vous revient donc de réapprendre à respirer, et ce, de la manière la plus appropriée qui soit. Le but d’une telle démarche vise essentiellement à rééquilibrer votre harmonie physique, mentale et émotionnelle.

Lorsque vous ressentez, comme beaucoup, les conséquences d’un diaphragme bloqué, les conseils à deux balles courent à tous les coins de rue, vous disant quoi faire, comment mieux respirer et bien d’autres choses.

Toutefois, il existe quelques méthodes de respiration abdominale qui facilitent la ventilation du diaphragme. Le yoga, entre autres techniques permet d’obtenir des résultats intéressants.

Les spécialistes vous conseilleront également d’éviter d’appliquer les méthodes qui vous recommandent de bloquer votre respiration surtout pendant vos séances de musculation. Toute méthode qui vous recommande de couper votre respiration ne peut vous aider à entretenir la santé de votre diaphragme.

Vous devez, en effet, vous concentrer autant sur la pratique de vos exercices de musculation que sur le contrôle de votre respiration afin d’assurer une meilleure santé de votre diaphragme.

DÉCOUVREZ TOUS LES SECRETS
POUR MAIGRIR ET VOUS MUSCLER

J’aimerais vous faire bénéficier de conseils gratuits pour transformer votre physique et pour votre santé. Abonnez-vous à ma newsletter selon votre objectif le plus urgent.

VOUS RECEVREZ EN CADEAU :
Le guide des 25 exercices sans matériel pour maigrir et se muscler à la maison
La phase 1 du programme fitness Sport Chez Soi pour débutant
2 à 3 mois de conseils par email pour Maigrir ou vous Muscler (choisir votre cours)

Abonnez-vous à la chaîne Sport Chez Soi

Stéphane Vierge
Suivez-moi
Retour haut de page