Sport et règles douloureuses : 6 conseils pour vous soulager

Sport et règles douloureuses ne font malheureusement pas bon ménage. Cela handicape d’ailleurs le programme sportif de nombre d’entre vous.

Et si seulement les femmes connaissent cette période plus ou moins difficile, tout le monde est concerné. Peut-être faites-vous partie de ceux qui auront à entrainer ou côtoyer une femme qui souhaite trouver une solution pour soulager des cycles menstruels douloureux et maintenir ainsi une activité physique régulière.

Tout le monde peut donc lire cet article avec intérêt…

Sport et règles douloureuses : Quel traitement ?

Il n’est pas question de développer ici les raisons pour lesquelles de nombreux symptômes gênants et douloureux apparaissent avant et pendant les règles, ni de se lancer dans une énumération exhaustive de toutes les douleurs.

Mais on sait que celles-ci sont de vrais obstacles à l’exercice physique. Pendant cette période les muscles du ventre travaillent provoquant de nombreux désagréments comme des crampes, des nausées, des maux de tête ou la diarrhée pour ne citer que ceux-là. La première solution à laquelle on pense face aux douleurs sont les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) en vente libre.

Cependant, une bonne hygiène de vie et des remèdes maison soulagent efficacement. Si l’on veut cibler parmi les antidotes naturels sans avoir à se lancer dans la préparation de concoctions qui prennent du temps, il existe des produits, testés et approuvés prêts à l’emploi.

SmartWorkout Elite

Naturactive contre les règles douloureuses

Naturactive traitement naturel contre les ègles douloureuses
Traitement naturel contre les règles douloureuses

Par exemple, pour soulager les règles douloureuses, les gélules végétales Naturactive contenant des extraits de grande camomille et d’achillée millefeuille, ont été élues « produit de l’année 2022 ». Ce traitement naturel agit efficacement contre la gêne au niveau du bas du ventre et du dos, contre l’état migraineux et la fatigue.

NOTE : Comme pour tout traitement, les remèdes à base de plantes peuvent avoir des contre-indications ou des effets secondaires, même s’il y en a peu. Les plantes peuvent aussi interagir avec certains médicaments. Si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin traitant avant de prendre des compléments alimentaires.

6 habitudes pour soulager des règles douloureuses

Alimentation et règles douloureuses

1. Alimentation

Certains aliments accentuent les problèmes de ballonnement et de rétention d’eau. Pendant les menstruations, il est évidemment mieux de les éviter. Cela inclut :

  • Les aliments salés
  • Les aliments gras
  • L’alcool
  • La caféine
  • Les boissons gazeuses

Si la caféine ou le sucre vous manquent pour faire face aux coups de mou, privilégiez les boissons naturellement énergisantes comme le thé au gingembre ou l’eau chaude aromatisée au citron et les fruits pour la dose de sucre.

Et d’autres aliments vous apporteront les vitamines, les minéraux et les antioxydants nécessaires.

Par exemple :

  • Les noisettes, flocons d’avoine et graines de citrouille sont riches en manganèse (soulage les crampes).
  • Le poulet, le poisson et les légumes verts à feuilles contiennent du fer.
  • La banane et le riz brun contiennent de la vitamine B6 qui réduit les ballonnements.
  • Certains poissons, les noix et les graines de lin contiennent des oméga-3 aux propriétés antioxydantes pour réduire les gonflements et l’inflammation.
PhenQ

2. Importance de l’hydratation

Une bonne hydratation est essentielle à toutes les étapes de notre vie et, même si cela vous étonne, boire permet d’éviter la rétention d’eau et les ballonnements présents pendant les règles.

À LIRE AUSSI :  Pourquoi les barres protéinées sont un bon complément 👌

L’eau tiède ou chaude sera plus efficace pour décontracter les muscles.

3. Les effets des plantes sur les règles

Comme l’indiquent des études scientifiques, des plantes sont connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques. Les intégrer dans votre alimentation et vos boissons tout au long de l’année et en particulier pendant le cycle menstruel peut réduire considérablement tous ses désagréments.

Par exemple l’aneth, la cannelle, le gingembre, les graines de fenouil, et la camomille font partie des plantes à consommer en thé ou en compléments alimentaires pour réduire les douleurs, les saignements ou les gonflements.

4. Appliquer des huiles essentielles

Le massage des points douloureux (ventre, dos, côtés) avec de l’huile végétale et des huiles essentielles réduit les douleurs menstruelles. Parmi les huiles essentielles à utiliser il y a :

  • Cyprès
  • Fenouil
  • Lavande
  • Menthe poivrée
  • Rose
  • Sauge sclarée
Visuel
Huile Essentielle de Cyprès - 100% Pure et Naturelle - HEBBD -...
Huile Essentielle BIO de Menthe poivrée - 100% Pure et Naturelle -...
Huile Essentielle de Lavande Vraie (Lavandula angustifolia) - 100%...
Huile Essentielle Bio de Sauge Sclarée - 100% Pure et Naturelle -...
Descriptif
Huile Essentielle de Cyprès - 100% Pure et Naturelle - HEBBD -...
Huile Essentielle BIO de Menthe poivrée - 100% Pure et Naturelle -...
Huile Essentielle de Lavande Vraie (Lavandula angustifolia) - 100%...
Huile Essentielle Bio de Sauge Sclarée - 100% Pure et Naturelle -...
Prix actuel
2,70 €
4,20 €
11,65 €
4,85 €
Visuel
Huile Essentielle de Cyprès - 100% Pure et Naturelle - HEBBD -...
Descriptif
Huile Essentielle de Cyprès - 100% Pure et Naturelle - HEBBD -...
Prix actuel
2,70 €
Cliquez pour en savoir plus
Visuel
Huile Essentielle BIO de Menthe poivrée - 100% Pure et Naturelle -...
Descriptif
Huile Essentielle BIO de Menthe poivrée - 100% Pure et Naturelle -...
Prix actuel
4,20 €
Cliquez pour en savoir plus
Visuel
Huile Essentielle de Lavande Vraie (Lavandula angustifolia) - 100%...
Descriptif
Huile Essentielle de Lavande Vraie (Lavandula angustifolia) - 100%...
Prix actuel
11,65 €
Cliquez pour en savoir plus
Visuel
Huile Essentielle Bio de Sauge Sclarée - 100% Pure et Naturelle -...
Descriptif
Huile Essentielle Bio de Sauge Sclarée - 100% Pure et Naturelle -...
Prix actuel
4,85 €
Cliquez pour en savoir plus

5. Consommer plus de calcium

Ce minéral, consommé sur une base régulière, peut aider à réduire les crampes musculaires et les troubles de l’humeur pendant les menstruations.

Pensez donc à consommer des aliments riches en calcium comme les amandes, les graines de sésame, les légumes verts feuillus et évidemment les produits laitiers si vous les tolérez.

6. Utiliser la chaleur pour soulager

Mettre une bouillote, un coussin chauffant ou une serviette chaude sur l’abdomen et le bas du dos soulage la douleur aussi efficacement que les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).

C’est certes plus contraignant, mais il y a moins d’effets secondaires. 

À LIRE AUSSI :  Vêtement musculation et fitness - 5 conseils importants 👌

7. Faire du yoga

Le yoga permet de réduire les symptômes prémenstruels et l’intensité de la douleur. Sa pratique régulière a des effets positifs sur le cycle menstruel et le bien-être psychobiologique, probablement en équilibrant l’axe neuroendocrinien.

En outre, cette activité physique réduit les effets négatifs induits par le stress sur le système immunitaire en régulant positivement l’ajustement de l’immunoglobuline A et réduit les sécrétions inflammatoires nocives.

Le sport au féminin

Règles douloureuses et sport

En suivant les conseils mentionnés ci-dessus, ou en tout cas ceux qui vous réussissent le plus, vous pouvez optimiser vos performances sportives pendant votre cycle menstruel.

Tous les sportifs le savent, tous les jours ne se ressemblent pas quant à la condition physique et à la motivation.  

Les hommes et les femmes connaissent des fluctuations dans leur entraînement, mais celles des femmes sont plus prévisibles. Par conséquent, l’entraînement peut se programmer pour s’y adapter.

Sport et règles douloureuses : À chaque phase son activité

Les hormones ont des effets sur le corps. Par conséquent, elles ont une influence sur l’activité sportive. Bien comprendre ce qui se passe dans un cycle complet au niveau hormonal permet de bien se connaître et de travailler en conséquence.

Le cycle menstruel peut être divisé en 4 phases.

Phase 1

Tout commence le premier jour de vos règles par la phase menstruelle. Cette phase est également connue sous le nom de phase folliculaire érythémale et les hormones œstrogènes et progestérone sont au plus bas.

En raison de la baisse de la progestérone, la réponse inflammatoire prend fin et votre nombre de globules blancs diminue également, ce qui augmente le risque de contracter une maladie. En bref, pendant cette phase, vous devez essayer d’optimiser votre sommeil et votre alimentation.

En ce qui concerne l’entraînement, essayez d’inclure davantage d’exercices de force et de haute intensité.

Phase 2

Connue sous le nom de phase folliculaire tardive, où la progestérone reste faible, mais où les œstrogènes augmentent pour atteindre leur pic. L’œstrogène est anabolique. C’est un neurostimulateur.

Cette augmentation des œstrogènes devrait vous aider à vous sentir bien et à avoir de l’énergie pendant cette phase. Vous pouvez également remarquer que vous avez moins d’appétit et que votre taux de sucre dans le sang est plus stable.

En ce qui concerne l’entraînement, vous pouvez toujours vous concentrer sur la musculation. À ce stade, votre corps est en mesure d’optimiser la réparation du tissu musculaire.

Phase 3

C’est la période de l’ovulation. L’œstrogène diminue d’abord, puis remonte, tout comme la progestérone, et ils restent tous deux élevés pendant l’ovulation.

Le rôle de la progestérone est de tout mettre en œuvre pour la construction de la muqueuse endométriale et cela demande de l’énergie. Cela diffère évidemment d’une femme à l’autre, mais il peut y avoir des douleurs et des malaises à cette phase dans l’abdomen et le bas du dos.

À LIRE AUSSI :  12 conseils pour lutter efficacement contre la fatigue

Il est intéressant de noter que la température basale du corps pendant cette phase peut augmenter de 0,3 degré et, en raison des niveaux élevés de progestérone, certaines femmes peuvent remarquer une augmentation de leur rythme cardiaque au repos et de leur respiration.

Certaines femmes éprouvent des fringales pendant cette période, car le taux de sucre dans le sang est moins stable. En ce qui concerne l’entraînement, vous pouvez simplement ressentir un peu de léthargie, mais il n’y a rien que vous deviez vraiment changer. Sachez cependant que votre corps peut prendre un peu plus de temps pour récupérer.

Phase 4

C’est la phase lutéale durant laquelle les œstrogènes et la progestérone tombent à leur niveau le plus bas. Ce changement hormonal peut déclencher une réaction inflammatoire, qui est en partie à l’origine des symptômes typiques du syndrome prémenstruel.

Là encore, vous pouvez avoir des envies de certains aliments en raison des changements dans les niveaux d’insuline et des fluctuations de la glycémie, mais cela varie d’une femme à l’autre. Le sommeil peut être affecté, ce qui peut nuire à la concentration et à la capacité de récupération de votre corps.

L’exercice est toujours important pour vous aider à vous sentir bien pendant cette phase, mais vous voudrez peut-être opter pour une variété plus légère et plus modérée. Votre corps est également mieux adapté à cette phase pour utiliser les graisses plutôt que les glucides, ce qui est favorable aux exercices tels que l’aérobic.

Sport et règles douloureuses : Conclusion

Beaucoup de femmes ne savent pas où elles en sont dans leur cycle lorsqu’elles font des choses. Il est pourtant primordial de savoir où on en est dans son cycle pour profiter des meilleurs moments, pour anticiper les baisses d’énergie et soulager les futurs maux.

Suivez votre cycle. Suivez-le pendant au moins trois mois tout en notant comment vous vous sentez à l’entraînement, comment vous dormez et vous récupérer à chaque phase, afin d’obtenir des données vraiment objectives et de vous faire un programme sportif sur mesure.

Face aux douleurs des règles, testez les conseils et les traitements naturels jusqu’à trouver ceux qui vous permettront de mieux vivre ces moments désagréables tout en continuant de pratiquer l’activité sportive que vous aimez.

Et si certains jours vous êtes vraiment ratatinée et sans motivation, permettez-vous un break. C’est permis dans le programme 😉

Laissez un message dans la zone des commentaires plus bas pour poser vos questions ou partager votre expérience de sportive. MERCI !

Programme pour maigrir pas cher

Utilisez nos calculateurs gratuits

Calcul IMC

Calcul IMC

Calcul IMG

Calcul IMG

Calculer poids idéal

Poids idéal

Besoins caloriques journaliers

Besoins caloriques

Calories sport

Calories par sport

Cet article vous a été utile ? >>> NOTE : 5/5 - (2 votes)

Dernière mise à jour le 2022-11-04 / Liens d'affiliation / Certaines images proviennent de l'API Amazon Product Advertising

fr_FRFR
Scroll to Top