Symptômes crise cardiaque – 10 signes à surveiller

Article mis à jour le

Symptômes crise cardiaque ! Je ne veux pas être alarmiste. Ce n’est pas trop mon style.

Mais il y a des sujets à aborder quand on fait du sport chez soi et qu’on veut rester en vie longtemps. Et rien ne sert de jouer aux autruches en mettant la tête dans le sable pour ne rien voir (même si cette idée est un mythe).

Faire attention aux symptômes crise cardiaque

Aujourd’hui, j’aborde un sujet plus que sérieux sur les facteurs de risques et les signes éventuels d’une maladie cardiaque.

Pourquoi ?

Ce n’est pas pour vous faire arrêter le sport, bien sûr.

Je veux aborder ce sujet important pour 2 raisons fondamentales :

  1. Une personne avertie en vaut deux. Si vous connaissez les signes d’un problème cardiaque, vous pourrez anticiper un accident éventuel.
  2. Je tiens à garder mes lecteurs le plus longtemps possible ? . Que ferais-je sans vous ?

Même si les bienfaits outre passent largement les méfaits, l’activité physique n’est pas sans risque. Il faut savoir que 23 % des attaques cardiaques ont lieu pendant l’exercice d’un sport. Il est donc primordial de savoir analyser les signes avant-coureurs d’une faiblesse cardiaque.

Mais avant, je vais vous raconter une petite histoire…

Connaissez-vous Bob Harper ?

Bob Harper sait que les signes d'une crise cardiaque ne doivent pas être ignorés
Source : buddytv.com

Bob Harper est une référence dans le monde du fitness, et notamment dans le crossfit. Il a entraîné de nombreuses célébrités.

Il a pourtant failli mourir d’un arrêt cardiaque en février 2017 à l’âge de 51 ans. Et il est le premier à admettre qu’il a négligé des signes d’alarme cruciaux.

Bob explique : « Je me suis évanoui une fois à la salle de gym. Je commençais à avoir des étourdissements. J’ai préféré minimiser leur importance et j’ai continué les exercices en m’y adaptant. C’est juste la chose la plus stupide que j’ai faite. Et je le regrette encore aujourd’hui. »

Il a eu une crise cardiaque juste après avoir terminé sa séance d’entrainement dans une salle de gym de New York.

Heureusement pour lui, 2 médecins étaient présents dans la même salle ! Ils ont pu lui apporter les premiers secours en utilisant un défibrillateur externe. Deux jours plus tard, Harper sortait du coma, demandant à ses amis ce qui lui était arrivé.

Il dit : « J’étais techniquement mort. Il y avait même une note du docteur indiquant à mon sujet Cause de la mort : arrêt cardiaque ».

Depuis, le célèbre coach a décidé d’effectuer des changements dans sa vie quotidienne. Il a d’abord modifié son hygiène alimentaire en privilégiant un régime méditerranéen sur les conseils de spécialistes. Et il suit un programme de conditionnement cardiovasculaire 3 fois par semaine.

Harper espère que son expérience encouragera les autres à faire plus attention aux signaux d’alerte et à prendre des mesures préventives.

Il a notamment déclaré : « Je vous encourage fortement à vous rendre chez votre médecin pour vérifier votre taux de cholestérol et faire un check-up. Vous pourrez ainsi éviter la même mésaventure que moi ».

C’est un sage conseil, surtout si vous avez plus de 40 ans.

Pourquoi ?

Et bien parce que pendant les périodes d’exercices intenses :

  • Le risque de crise cardiaque est multiplié par 100
  • Le risque d’une mort cardiaque subite est multiplié par 50

En dehors de Bob Harper, il existe plusieurs exemples de sportifs de haut niveau qui sont décédés subitement à cause d’un problème cardiovasculaire non détecté. Vous avez un excellent article de 2012 à ce sujet sur le site du Figaro Santé.

Faut-il arrêter le sport pour le cœur ?

Cela signifie-t-il qu’il faut arrêter le sport tout de suite ?

Non, puisque les grands sportifs voient leur risque de crise cardiaque réduit de 35 % par rapport aux gens sédentaires.

En moyenne, un grand sportif vit 7 ans de plus comme c’est révélé dans cet article de RFI, et souvent en meilleure condition physique.

Pour comprendre les avantages liés au sport pour le cœur, je vous invite à lire un article intéressant à ce sujet sur le site Medisite.

Mais l’histoire de Bob Harper vous fera prendre conscience de l’importance de surveiller l’état de son corps, et en particulier de son cœur.

Vous ne devez pas vous penser à l’abri de tout problème juste parce que vous faites du sport.

Je dois reconnaître que ce qui est arrivé à Bob Harper m’a fait réfléchir, puisque je suis plus âgé que lui. D’autant plus que je n’ai pas 2 spécialistes du défibrillateur sous la main quand je m’entraîne  :cry : Et vous non plus sans doute…

Retenez donc ces 2 points importants :

  1. Vous ne devez pas pousser votre corps trop loin quand vous prenez de l’âge.
  2. Vous devez être régulièrement suivi par un spécialiste de la santé après 40 ans.

Le sport vous permettra de vivre plus longtemps si vous suivez ces règles. Mais comme personne n’est à l’abri d’un souci cardiaque, il est important d’en reconnaître les signaux avertisseurs.

Je vais donc vous présenter 10 signes avant-coureurs d’une crise cardiaque.

Quels sont les 10 signes d’une crise cardiaque à ne pas négliger

1. Douleur oppressante dans la poitrine

En général, cette douleur est accompagnée de nausées, de vomissements et de sueur.

Ce sont les signes les plus courants d’un infarctus du myocarde.

Certains avertisseurs sont évidents, mais certaines variations sont plus subtiles. Mais gardez à l’esprit qu’ils n’impliquent pas nécessairement un des symptômes crise cardiaque.

Toutefois, vous ne devez jamais les négliger. Ne prenez pas de risques inutiles.

Même si certains des symptômes ne semblent pas menacer votre vie, ce n’est pas à vous d’en juger ni d’en faire le diagnostic.

Mesure à prendre immédiatement : Appelez les urgences.

2. Fatigue inexplicable

C’est un signal d’alerte largement répandu chez les femmes quand elles effectuent des tâches courantes.

Si vous effectuez vos tâches ménagères habituelles ou vos courses et que soudainement vous vous sentez exténuée, il peut s’agir d’une faiblesse cardiaque.

Bien sûr, ces signes pourraient aussi être liés au vieillissement, au stress ou au manque de sommeil. Mais ce pourrait être aussi bien plus grave.

Un spécialiste saura diagnostiquer l’origine de cette fatigue et vous indiquer un traitement adapté.

Mesure préventive : Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant.

3. Essoufflements importants parmi les symptômes crise cardiaque

C’est un autre signe important d’insuffisance cardiaque à considérer si cet essoufflement survient durant des activités banales.

En particulier si l’essoufflement est accompagné d’une douleur ou d’une pression dans la poitrine qui disparaît lorsque vous cessez toute activité.

De même, avoir des difficultés à respirer quand on est couché est un signe de faiblesse cardiaque.

Mesures à prendre : Asseyez-vous droit dans le lit pour voir si vous vous sentez mieux.Si ce n’est pas le cas et que vous avez toujours des difficultés à respirer normalement, ou si votre respiration est rapide pendant plus de 30 minutes, appelez les urgences.

4. Un éléphant sur la poitrine

C’est ainsi que certains décrivent une douleur ressentie lors d’une crise cardiaque, une pression énorme sur la poitrine comme si un éléphant s’asseyait dessus.

Bien sûr, les personnes décrivent leur ressenti différemment. Pour l’un, c’est une douleur, pour l’autre c’est une pression.

Quoi qu’il en soit, ne prenez aucun risque !

Mesures à prendre : Si la pression dure plus de 20 minutes, appelez les urgences.Si ces périodes de gêne sont plus courtes, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant. Il pourra décider de vous envoyer aux urgences ou de vous faire passer des examens complémentaires.

5. Douleur au dos qui ressemble à une déchirure

Cette sensation désagréable se situe généralement dans le haut du dos.

Bien sûr, cela pourrait une déchirure musculaire, mais aussi quelque chose de bien plus grave : un anévrisme de l’aorte (lien vers un article de doctissimo.fr).

Mesures à prendre immédiatement : Si la douleur apparaît lors d’une séance de fitness ou de musculation, prenez rendez-vous chez un médecin, en particulier si la douleur touche une autre partie de votre corps.Si la douleur dorsale se déclare sans cause extérieure et persiste plus de 20 minutes accompagnée de nausées, appelez les urgences.

6. Arythmies et palpitations anormales

Ce sont des évidences que vous avez besoin d’effectuer une évaluation.

Tout le monde peut avoir parfois quelques palpitations soudaines dues au stress ou à l’excès de caféine. Mais si cet état s’accompagne d’autres facteurs de risque comme des étourdissements, la sensation d’avoir la tête légère ou des évanouissements, c’est peut-être plus sérieux.

Vous pouvez lire un article complet sur les arythmies sur le site e-sante.fr

Mesure à prendre immédiatement : Prenez votre pouls. Si le nombre de pulsations est supérieur à 140 par minute, appelez les urgences.

7. Toux et sifflements respiratoires persistants

Ces signaux peuvent faire penser à de l’asthme. Mais si vous n’avez aucun antécédent d’allergie ou d’asthme, il peut s’agir du signe d’une maladie cardiovasculaire.

Ils peuvent être dus à l’accumulation de liquide dans les poumons en raison d’une insuffisance cardiaque.

Mesure préventive : Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant pour en déterminer la cause.

8. Picotements dans les bras

C’est un autre des symptôme de crise cardiaque typique. La sensation d’engourdissement (ou de fourmillement) commence dans votre poitrine et s’étend jusqu’à votre bras gauche.

Elle peut aussi apparaître dans votre cou, votre bras droit, vos dents et votre estomac.

Mesures à prendre immédiatement : Pour les picotements seulement, prenez rendez-vous avec le médecin.Mais si cela dure plus de 30 minutes et s’accompagne d’autres symptômes (apparemment non liés au bras) comme des étourdissements ou des nausées, appelez les urgences.

9. Indigestion

C’est un symptôme d’infarctus qui est souvent complètement ignoré parce qu’il peut être associé à des maladies différentes. Cela peut être d’autant plus trompeur si, après avoir eu un renvoi, vous vous sentez mieux.

Mais la vérité est que l’indigestion fait aussi partie des signes de maladie coronarienne.

Ne prenez donc pas le risque de minimiser le problème.

Mesures à prendre immédiatement : Si vous en avez, prenez un antiacide de type Maalox et surveillez votre montre. Si la gêne n’a pas disparu après 30 minutes, appelez le médecin traitant et demandez-lui s’il est nécessaire de vous rendre aux urgences.

10. Gonflement de certaines parties du corps

Les gonflements ou œdèmes peuvent être des signes d’insuffisance cardiaque.

Souvent, le liquide s’accumule dans les pieds, les chevilles, les jambes, les mains ou l’abdomen.

Vous pouvez aussi vous sentir faible ou épuisé pendant que vous marchez.

Mesure à prendre immédiatement : Prenez rendez-vous avec un médecin.

Vous trouverez quelques idées complémentaires dans cet article de passeportsante.net sur les troubles cardiaques.

Quelques recommandations pour votre santé cardiaque

N’attendez pas le malaise cardiaque pour faire quelque chose. Consultez régulièrement le corps médical pour réaliser ces examens à partir de 40 ans :

  • pression artérielle ;
  • électrocardiogramme ;
  • taux de cholestérol.

Et évidemment, l’âge avançant, ces consultations doivent être de plus en plus fréquentes. Suivez bien les conseils de votre praticien à ce sujet.

Symptômes crise cardiaque – Conclusion

Les problèmes cardiaques ne sont pas une fatalité. En adoptant un mode de vie plus sain, vous pouvez réduire les risques de 85 %.

OUI, VOUS AVEZ BIEN LU : 85 %.

Cela vaut certainement le coup de s’y mettre.

Les mesures à prendre dès aujourd’hui

Alors, comment améliorer votre hygiène de vie ?

Rien de très original, seulement du bon sens.

  • Maintenez-vous à votre poids de forme
  • Ayez un régime alimentaire sain. D’abord, virez le sucre inutile. 
  • Modérez votre consommation d’alcool. Non maîtrisée, elle peut accroître de 40 % le risque de maladies cardiaques. Je ferai quand même une exception pour le vin rouge, reconnu pour ses bienfaits sur le cœur dans la limite de 2 à 3 verres par jour. Bon, j’ai peut-être un peu de parti pris, puisque je suis Bordelais (désolé  ? ). Vous trouverez toutefois un article très sérieux sur ce sujet dans cet article du Figaro Santé.
  • Ne fumez pas ! JAMAIS. C’est une découverte pour personne, mais la cigarette est une des premières causes de problèmes cardiaques. Alors, restez à bonne distance de ce poison.
  • Pratiquez une activité physique régulière, au moins 3 fois par semaine. Adaptez votre sport à votre capacité et à votre âge. Pour en savoir plus sur ce sujet, vous êtes au bon endroit. N’hésitez pas à lire tous mes articles ?

Les avantages d’une pratique sportive régulière pour le cœur

Pour ce qui est de ce dernier point, j’insiste sur l’importance de la régularité de l’exercice physique.

Pourquoi ?

Parce qu’il y a un type d’activité physique qui est nocive : celle qui est irrégulière et incontrôlée. Elle est plus souvent cause de malaise cardiaque que de bonne santé garantie.

Un muscle cardiaque insuffisamment entraîné peut céder sous l’influence d’exercices intenses. Il est donc crucial lors de la reprise de vos séances d’adapter vos exercices et d’adapter gentiment votre cœur à l’effort.

Rappelez-vous les conseils que je vous ai donnés dans l’article sur comment se remettre au sport sans risque.

Mais un exercice régulier et adapté présente de nombreux bénéfices tels que :

  • L’augmentation de la force et de l’endurance du muscle cardiaque
  • L’amélioration des capacités de l’organisme à réduire les caillots de sang
  • La réduction des plaques d’athérome sur la paroi des artères, cause de l’athérosclérose (première cause de mortalité dans le monde)

J’espère de tout mon cœur que cet article aidera le vôtre à rester en bonne santé le plus longtemps possible.

Abonnez-vous à la chaîne Sport Chez Soi

Choisissez votre objectif principal

Partagez cet article avec vos amis !

Stéphane Vierge
Suivez-moi

Laisser un commentaire

ENVIE DE MAIGRIR ET D'ÊTRE TONIQUE ?

Recevez GRATUITEMENT :
  1. Le Guide 25 exercices pour Maigrir et se Muscler chez soi
  2. Le Programme fitness 4 semaines pour changer et vous sentir bien
  3. Une Formation de 3 mois pour vous aider à maigrir (1 email tous les 3 à 5 jours)
JE M'INSCRIS !
close-link

DITES ADIEU À VOTRE GRAISSE !

GRATUIT :
Recevez le guide 25 exercices pour maigrir et se muscler + 3 mois de conseils par email pour vous aider
JE M'INSCRIS !
close-link